Romans : une destinée lugubre mais fascinante

, par  Véronique R. , popularité : 2%

Regis de James Osmont


« Régis aime la littérature et l’automne, les décibels et l’errance. Il n’a pas choisi le mal qui le ronge. Vivant la plupart du temps en lui-même, il perçoit une réalité déformée et angoissante, où tout fait sens. Dans sa psychose, il s’accroche à de fragiles repères : des personnages sans nom, des impressions sans fondement, des chansons sans espoir... Pourtant, peu de temps avant les attentats du 13 novembre 2015, le retour d’un mystérieux persécuteur va faire vaciller son équilibre précaire... Jusqu’au point de non-retour. »

Sur l’auteur : James Osmont, auteur et photographe né à Brest, est aussi soignant en psychiatrie depuis dix ans. Dans ce premier roman sombre et nerveux, entre drame et thriller psychologique, il invite le lecteur à une immersion au plus près d’âmes tourmentées, dangereuses, mais aussi profondément humaines.



"Après tout, je ne fais de mal à personne" de Nadia Baudouin Bekkari


« Schizophrénie, hallucinations...Il n’y a que Rebecca pour aimer à ce point sa maladie.Mais s’intégrer à la société et y vivre de façon normalen’est pas facile. Elle doit faire face à ses craintes, sespeurs, ses doutes... De son côté, Josselin, infirmier enhôpital psychiatrique, est empreint d’une représentation dela santé mentale formatée par son travail. Pourtant, cesdeux êtres que tout oppose vont se rencontrer. Malgréleurs différences, un sentiment unique va naître, si intensequ’il abolit toute raison. Ne dit-on pas que l’amour, le vrai,rend fou ? »

Un article a été rédigé sur ce livre : suivre ce lien

Un mot sur l’auteur : Nadia Baudouin Bekkari est aide-soignante en psychiatrie.

Annonces

  • Dons Paypal



  • Mieux vivre avec la schizophrénie avec les TCC

  • Newsletter